VietNam Voyages - > Info Pratiques> Mieux préparer votre voyage
Mieux préparer votre voyage

Info Pratiques

Mieux préparer votre voyage

Mieux préparer votre voyage

Imprimer

I- PASSEPORT & VISA

Pour les étrangers souhaitant venir en voyage au Vietnam, un passeport obligatoirement valide 6 mois après la date de retour est requis. Nous vous conseillons de faire une photocopie de votre passeport que vous présenterez à la réception de chaque nouvel hôtel où vous allez séjourner. Cela vous permet de ne pas souvent sortir votre vrai passeport que vous devrez garder présieusement sur vous durant votre voyage.

Un visa d’entrée est également demandé à l’aéroport international ou à la frontière terrestre du Vietnam. Une nouveau décret gouvernemental valide pendant 3 ans en vigeur à compter du 1er juillet 2018 stipule une exemption de visa pour les touristes de nationalité française, anglaise, allemande, espagnole et italienne. Vietnam Voyages Plus peut vous porter une efficace assistance grâce à une lettre d’invitation pour que vous puissiez obtenir facilement votre visa à l’arrivée.

Il existe également une autre politique d’exemption de visa appliquée aux Vietnamiens résidant à l’étranger ou aux étrangers qui sont conjoint(e)s ou enfants d’un(e) citoyen(ne) vietnamien(ne) ou d’un(e) vietnamien(ne) résidant à l’étranger. Pour plus d’information, veuillez nous contacter!

II- MONNAIE & DEVISES ÉTRANGÈRES 

La monnaie nationale est le dông (VND). 

Au 1er octobre 2018, 1 € vaut environ 27.300 Dg (dôngs) et 1 US$ environ 23 300 Dg. Pour nos amis suisses et canadiens, 1Fs vaut environ 23 900 Dg et 1$ Ca dans les 17.700 Dg. Bien sûr, ces taux de change donnés à titre indicatif connaissent sans cesse des variations, c’est pourquoi il est important de se tenir au courant du taux le jour de votre départ.

La devise étrangère la plus courante au Vietnam est le dollar américain. L’euro est néanmoins très courtisé. Il est changé sans problème partout dans le pays. Francs suisses et dollars canadiens le sont dans la plupart des bureaux de change (mais pas tous). 

La loi vietnamienne stipule que tout doit être payé en dôngs, mais on ne peut pas dire qu’elle soit appliquée à la lettre ! Dans la pratique, on peut parfois payer en dollars ou en euros. Dans l’industrie touristique, les prix sont d’ailleurs souvent énoncés et/ou affichés en dollars.

Conseil : évitez de régler vos achats en dollars. D’une part, la banque centrale vietnamienne en est inondée, d’autre part, la conversion des dôngs en dollars s’arrondit toujours à votre désavantage. C’est également le cas pour l’euro.

III- CARTES DE PAIEMENT 

Dans toutes les villes, grandes et moyennes, où elle a des bureaux, la Vietcombank accepte les devises étrangères en espèces, les chèques de voyage et les cartes de paiement (surtout Visa et MasterCard). Dans tous les cas, toujours se présenter muni de son passeport.

L’infrastructure bancaire et financière est un peu plus avancée à Hồ Chí Minh-Ville qu’à Hanoi.

– Les banques ouvrent généralement de 8h30 à midi (ou 11h30) et de 13h à 15h30 (ou 16h30), tous les jours en semaine, et parfois le samedi matin. Elles sont fermées le dimanche.

On trouve désormais des distributeurs partout dans les moyennes et grandes villes, et de plus en plus d’hôtels acceptent les cartes de paiement. Reste que la plupart des commerces appliquent une commission, souvent de 3 %, parfois un peu plus.

IV- TRANSPORTS

En règle général, posséder une voiture au Vietnam reste toujours un grand luxe, les modes de déplacement les plus populaires chez les Vietnamiens sont donc en moto dans les grandes agglomérations et encore à vélo à la campagne. Avec un effort sans arrêt du gouvernement porté sur l’amélioration de l’infrastructure, la vitesse de déplacement est de plus en plus élvée. Une moyenne de 70km/h est assez facilement tenable pour les bus ou autobus qui roulent dans les plaines ou de 40-50km pour les minibus/voiture privée dans les montagnes. 

La moto au Vietnam est en quelque sorte le nerf de la guerre. Elles se sont imposées comme le bien de consommation par excellence. Ce sont à 99% des petites motos de 125 Cm cube qui servent absolument a tous. (Taxi, transport de marchandises, taxis, moyen de transport personnel, boutiques ambulantes….). Il y a quelques années, posséder une moto relevé de l’investissement du siècle et le prix de ces engins étaient totalement prohibitifs par rapport au niveau de vie local. Afin de se procurer la machines de ses rêves, il existait un marché parallèle qui était alimenté par les marins au long cours qui importaient en toute illégalité des motos « Honda ». La marque Honda est devenue aujourd’hui un nom commun qui désigne aujourd’hui tous type de motos. Cette marque bénéficie encore aujourd’hui d’une image de marque sans pareil. Sociologiquement parlant, la moto est le signe de richesse extérieur par excellence (le téléphone portable suit également le même chemin). Une famille Vietnamienne pourra par exemple se mettre sur la paille afin d’acheter le dernier modèle à la mode du moment.

Les Xe Om ou moto-taxi pullulent au Vietnam, ce sont les motos taxis. Il est difficile de marcher sans se faire aborder de nombreuses fois par un de ces conducteurs. Les tarifs sont parfois bien surprenants et pourront dépasser le prix d’une course en taxi voiture. Ces mêmes Xe Om accepteront également des courses de transports de marchandises, ne soyez pas surpris de voir passer un réfrigérateur de taille familiale posé sans aucune attache directement sur l’arrière de la selle. Le marché de la moto au Vietnam ne cesse de croître, certaines marques l’ont bien compris et proposent des modèles de luxe à crédit. Les Vietnamiens participent bien à l’essor de ces formules d’achat et on peut se demander si ils sont bien préparés à l’achat à crédit. Les concessionnaires proposent des scooter dont le prix de base est de 6000 Dollars sous la formule «Repartez avec votre scooter Vespa pour 1 000 000 de Dongs par mois » (1 000 000 = 50 Euros). Vietnam Voyages Plus ne vous recommande pas ces types de transport étant donné qu’ il est n’est pas sûr. Par ailleurs, il n’est généralement pas couvert par l’assurance. Merci de bien vérifier les conditions générales de votre police d’assurance pour en connaître toutes les modalités.

L’achat d’une voiture coûte très cher au Vietnam en raison des taxes élevées à 100% imposée par le gouvernement. Toutefois on en voit de plus en plus et les taxis sont présents en grande quantité. Les taxis les plus recommandés sont à la compagnie Mai Linh Taxi ou Hanoi Taxi, qui dépendent au Taxi Group et qui sont donc plus fiables.

Les trains en eux-même ne cessent pas de s’améliorer mais le confort est encore rudimentaire. Ceux qui sont exploités à vocation touristique tels le trajet HANOI – LAOCAI – HANOI ou HANOI – HUE sont de meilleure qualité de service et souvent choisis par les touristes pour voyager aisément la nuit. Se déplacer en train est assez long et peu confortable. Le chemin de fer Nord-Sud, appelé également “Express de la Réunification”, est le plus long chemin de fer au Viet Nam reliant Ha Noi et Ho Chi Minh. Pour un trajet de Ho Chi Minh à Ha Noi en train, il faut compter environ 29 heures en train. Vous pouvez dormir en couchette la nuit et le jour, admirer le paysage du Viet Nam du Sud au Nord.

Les suppléments de services sont à choisir : banquette souple ou dure ; lit superposé souple/dur ; climatisation. Les wagons VIP sont disposés de 4 lits, parfois 2 lits, fermés par une porte ; les compartiments populaires, comportent soit 4 couchettes, soit 6 couchettes, ce type de compartiment n’est pas fermé.

La nourriture peut être achetée dans le train mais souvent elle n’est pas de grande qualité. Il faut prévoir à emmener des choses à manger durant tout le trajet. Bon à savoir : les trains immatriculés SE sont plus rapides que ceux immatriculés en TN.

V- SANTÉ & VACCINATIONS

Certaines vaccinations ne sont pas obligatoires mais sont recommandés (par l’Institut Pasteur notamment). Soyez prévoyant, car certains vaccins nécessitent plusieurs injections.

Soyez aussi vigilants aux moustiques. Leurs piqures peuvent transmettre la dengue et le paludisme. Alors prévoyez dès maintenant à votre petite trousse à pharmacie.

Et puis n’oubliez pas ces règles de base : boire de l’eau en bouteille ou de l’eau purifiée, se protéger du soleil

Pour en savoir plus sur la santé en voyage, surtout si vous partez au long court, de bons ouvrages sont disponibles : le très bon guide de la santé en voyage, et pour ceux que l’homéopathie a déjà conquis Santé en voyage : Homéopathie, allopathie.

Avant de partir, quels vaccins faire?

Aucun vaccin n’est obligatoire pour entrer au Vietnam mais sont recommandés (par l’Institut Pasteur notamment). Soyez prévoyant, car certains vaccins nécessitent plusieurs injections.

– encéphalite japonaise B (vaccination éventuellement recommandée pour les longs séjours en zone rurale)

– hépatite A

– hépatite B

– rage (vaccination éventuellement recommandée pour les séjours de longue durée ou les voyages hors des sentiers battus)

– tétanos-poliomyélite

– typhoïde

Le paludisme

Le paludisme est inexistant dans la plus grande partie du pays (dans les grandes villes, dans les villes de la côte, dans la région de Dalat et dans les rizières du sud). Il est présent dans des zones très restreintes : dans les zones moï, dans la région de Dien Bien Phu, sur les plateaux de moyenne altitude, et dans les régions forestières et frontalières du Vietnam, ainsi que dans la région du Delat du Mékong, le paludisme est présent. Donc, en dehors des sentiers battus, pas de recommandations particulières.

Dans les zones infestées, pour vous protéger il vous faudra :

– porter des vêtements couvrants les bras et les jambes dès le coucher du soleil ;

– protéger votre peau avec de l’Insect écran, le seul répulsif efficace ;

– dormir sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide ;

– Vous pouvez aussi avoir recours à un traitement antipaludéen : la Malarone® 

VI- ASSURANCE DE VOYAGE

L’achat d’une assurance voyage devrait être obligatoire pour votre séjour au Vietnam:

Vietnam Voyages Plus met en œuvre tous ses moyens pour vous assurer un voyage agréable et sûr. Cependant, nous serons très reconnaissant qu’un voyageur se procure d’une assurance de voyage au cas où il est impliqué dans des risques potentiels. L’assurance voyage est le moyen le plus rentable pour vous assurer d’une protection physique et matérielle et pour faire face à tous les imprévus tels la perte ou la dégradation de bagage, l’annulation ou le retard du vol, une urgence médicale, etc… Vous voyagerez plus sereinement avec une assurance voyage ; merci de bien vérifier que celle-ci assure toutes les activités prévues lors de votre séjour.

VII- POURBOIRES & OFFRANDES

 

LIENS UTILES


L'article est mise à jour
18/11/2018 -  07:18
Le Tourisme Responsable
28/10/2018 -  18:15
Dormir chez l'habitant
20/10/2018 -  22:24
Quand partir au Vietnam?
02/10/2018 -  10:59
Climat au Vietnam
02/10/2018 -  10:39
1